Page principale Mlam

SourceForge Logo

Petite note du rédacteur:
Comme vous pouvez certainement le voir, le but de cette page n'est pas de vous proposer le meilleur design du web.
Ce qui suit est très clairement nul point de vue présentation. J'ai juste comme ambition d'avoir un contenu nettement moins nul ;)



Mlam 1.0 est ici sur sourceforge

English version

Introduction

Mlam est un outil écrit en PHP (version 4). Il simplifie beaucoup de tâches pour les développeurs qui ont besoin d'écrire un outil d'administration se basant sur des base de données en Mysql.
Bien que mlam ait été initialement développé pour l'édition html d'enregistrements en base de données, d'autres fonctionnalités se sont rajoutées, ce qui en fait un outil d'aide pour les développeurs qui veulent créer des outils d'administration efficaces et puissants pour des sites optimisés.
Il suffit juste de passer un peu de temps dans un outil d'administration spécifique, créer un fichier php contenant 3 lignes particulières, et vous obtenez une page permettant la création et la mise à jour de tout un ensemble d'éléments dans votre table (texte, nombres, dates, fichiers, images...).

Mlam est Kdo (voire gratuit), (sous licence GPL).
Mlam a atteint la version 1.0. Pour le moment, je (marc hugon) suis le seul développeur.

Note spéciale à propos du nouveau mode de gestion des données depuis php4.1.0
Mlam (qui utilise évidemment beaucoup de données envoyées par des formulaires),
n'inclue pas encore les changements apportés par cette version.
Donc, si vous utilisez php4.1.0 (et plus), avec la variable register_globals dans php.ini à off,
mlam ne fonctionnera pas correctement (voire pas du tout).

ATTENTION
Mlam 1.0 contient une erreur qui rend impossible les fonctions de recherche en mode listing. Comme cette erreur est très facile à réparer, je ne compte pas sortir de fix pour le moment.
Réparation mlam 1.0
Ouvrir mlam_fonctions.php, se rendre à la ligne 1310 :
$test_var="mlam_rech_".$research[1];
la remplacer par
$test_var="mlam_rech_".$research[1]."_".$table;
et c'est réparé